Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

KARITE 2 : LES USAGES et PROPRIETES D’UN PRODUIT 100% NATUREL

Alimentaire : Le beurre de karité est considéré comme une graisse saine. 90 % de la production mondiale de beurre de karité sont à destination alimentaire principalement dans l’industrie du chocolat et autres confiseries. En particulier en Europe utilisé comme substitut au beurre de cacao en raison des propriétés physiques et chimiques similaires  pour l’enrobage des chocolats et des bonbons, pour modifier les points de fusion ou créer des textures prisées par les consommateurs ». Il entre également dans la composition de biscuits et pâtes feuilletées pour les humains mais aussi comme élément dans l’alimentation fourragère pour les animaux. Localement, on l’utilise comme un beurre classique ou une huile comestible de friture en cuisine ou ajouté aux sauces comme liant et pour en modifier le goût Il présente l’avantage de se conserver sans agent de conservation grâce à ses quantités relativement importantes d’insaponifiables (4-11%) et tocophérols qui permettent d’assurer la stabilité aux huiles et graisses.

Cosmétique et pharmaceutique 10 % de la production mondiale de beurre de karité sont à destination de l’industrie cosmétique et la demande ne cesse de s’accroître. En Europe, des centaines de produits en contiennent. « Même si la formulation en contient très peu, il est mentionné bien en évidence sur l’étiquette ». « Les industries cosmétiques et pharmaceutiques consomment chaque année entre 2 000 et 8 000 tonnes de beurre de karité, et ce chiffre est appelé à augmenter ».

Propriétés

De nombreuses études se sont penchées sur les propriétés du beurre de karité :

  • Protection contre l’érythème solaire grâce à l’action de ses esters d’acide cinnamique, « qui offrent une protection contre les ultraviolets (UV) » ; il entre ainsi dans la composition de produits de protection solaire ;
  • Action protectrice contre le dessèchement de la peau  ; activité hydratante pour la peau et les cheveux, propriétés particulières de douceur et d’onctuosité ;
  • Action contre le vieillissement de la peau grâce au lupéol qui prévient ses effets « en inhibant les enzymes qui dégradent les protéines de la peau » ;
  • Puissante action anti-inflammatoire (notamment sur l’oedème des membres) et anti-oxydante (grâce aux tocophérols et aux catéchises qu’il contient) avec un effet inhibiteur sur la promotion des tumeurs de la peau ;
  • Action cicatrisante sur les plaies en tant qu’agent émollient stimulant le processus renouvelable naturel de la peau ; réparation de la barrière cutanée ; traitement des dermites sèches desquamatives, des mains gercées avec crevasses, des ulcères, vergetures, eczémas, pour des lésions non-infectées par régénération des couches épidermiques superficielles. Ainsi, plusieurs produits émollients ou kératolytiques de laboratoire vendus en pharmacie en contiennent pour lutter contre la dermatite atopique (eczéma atopique ou dermite du nourrisson) ou le psoriasis ;
  • Le beurre de karité favoriserait une augmentation de la circulation capillaire locale, ce qui permettrait une réoxygénation tissulaire et améliorerait l’élimination des déchets métaboliques

Hygiène

  • En tant que corps gras dans la fabrication de savons
  • Comme fixateur pour coiffure.

Autres

  • En tant qu’huile pour lanterne dans les zones rurales ;
  • Pour la fabrication de bougies ou en tant que cire d’étanchéité;
  • A des fins culturelles lors des cérémonies comme les naissances, les mariages et les funérailles;

Dans son récit de voyage au milieu du XIVe siècle, l’explorateur marocain Ibn Battuta indique que le beurre de karité entre dans la composition d’une chaux pour recouvrir les murs de certaines habitations au Mali

Pour recevoir toutes les semaines nos derniers articles, inscrivez vous

derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *