Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

TENGRELA “le lac aux hippopotames”

situé a 8 km de banfora Le lac de Tengrela n’est pas très grand mais il est célèbre ! réputé pour sa population d’hippopotames.c’ est un havre paisiblement partagé par les habitants du village , et quelques familles d’hippopotames. Le lac est plus loin sur la piste qui traverse le village Bien entendu, en fonction de l’heure dans la journée, il est plus ou moins facile de pouvoir les observer. En saison sèche, les chances sont très bonnes, le lever de soleil, au milieu des nénuphars, ajoute encore plus de magie à la sortie ! En saison pluvieuse, il est conseillé de privilégier le lever ou le coucher du soleil. Question sécurité, les villageois connaissent les limites d’observation à ne pas franchir

Les bords du lac méritent “de faire les 100 pas”, sous les vieux manguiers ou au bord des jardins ou les villageois cultivent salades, oignons, oseille et autres primeur. Demandez aux pêcheurs d’interrompre leur travail de pose de réseaux de filets, qui seront ramassées vers 4h du matin, et de vous emmener dans leurs pirogues voir de plus près leurs voisins lacustres. Les heures les moins chaudes sont les plus propices à la vision de ces animaux.  Profitez alors du lever et le coucher du soleil dans un silence brisé par le rythme de la pagaie du piroguier   Ou terminez par une cueillette des fleurs de nénuphar qui constellent le lac

l’origine du lac

Le plus célèbre des lacs du Burkina a une histoire.
L’histoire de son apparition est racontée de générations en générations.
Voici ce que ma maman nous a raconté tout petit et ce même récit est corroboré par le vendeur de poisson, maître Bozo de Tengrela.” Il était une fois, là où se situe le lac un peuple.
Parmi eux rares étaient accueillants. Beaucoup d’entre eux refusaient l’hospitalité aux étrangers qui n’étaient donc pas la bienvenue.
Un soir un étranger arriva au village et se vu refuser l’hospitalité.
Seule une famille accepta l’accueillir, lui offrit le couvert et le gîte.
C’était cependant un étranger hors du commun. UN GÉNIE qui avait pris une apparence humaine.
Le lendemain avant de quitter ses hôtes il leur dit ceci : Je suis en mission pour détruire ce village tant la méchanceté y est grande.
Vous êtes là seule famille à m’avoir ouvert votre porte. Vous serez donc épargnés.
Débrouillez-vous pour quitter ce village avant la nuit et allez un peu en hauteur.
Sur ce, il quitta le village.
Ses hôtes firent de même.
La nuit une pluie diluvienne s’abattit sur le village.
Pendant toute la nuit des trombes d’eau se sont déversées sans discontinuer.
Le matin le village avait disparu.
À sa place une grande étendue d’eau. Fruit du déluge.
La famille épargnée donna naissance au village de Tengrela La légende prétend que les habitants du village enseveli sont les surement les actuels occupants du lac :les hippopotames

Pour recevoir toutes les semaines nos derniers articles, inscrivez vous

derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *